Des ateliers pour lutter contre les violences sexuelles et sexistes

Des ateliers pour lutter contre les violences sexuelles et sexistes

♀️♂️ Les 27 et 28 novembre derniers ont été organisées deux demi-journées consacrées à la lutte contre les #violencessexuelles et #violencessexistes et pour #egalitehommefemme auprès de toutes les classes de première du #lyceetechnologique du Campus.

Le lundi, après un temps de découverte historique et culturel de l’avènement du mouvement féministe en France et dans le monde ainsi que des conventions des droits des femmes et des droits des enfants, présenté par Etienne Haché, professeur de philosophie au lycée, les élèves ont réfléchi à la notion de “sexisme” en partant de leurs représentations de “l’autre” puis en participant à du théâtre d’improvisation avec en appui Bénédicte Villaume et Julian Lejard, enseignants.

Le lendemain, les élèves ont participé à deux ateliers :
✅️ le 1er portait sur la notion de consentement et sur ce qu’est un viol, une agression sexuelle, et ce que dit la Loi. Mesdames Auffret-Billard et Beaufils, enseignantes, ont laissé la possibilité aux élèves de commenter ou de témoigner ce qui a permis à chacun de s’exprimer. Il a également été rappelé la règle des 5 D – Distraire, Documenter, Diriger, Déléguer, Dialoguer- lorsque l’on est témoin ou victime de harcèlement de rue.
✅️ le 2ème atelier était un témoignage de M.Lejard sur l’emprise au sein d’un couple et sur les violences qui en découlent. Avec M.Haché ils ont ensuite échangé sur ce sujet avec les jeunes.
La matinée s’est terminée par l’intervention de madame Anne de Saint-Savin du CIDFF 41 qui a présenté cette structure et partagé avec les élèves son parcours de femme et de professionnelle.
Ces deux demi-journées ont été riches, parfois intenses, parfois difficiles à travers les parcours et les expériences partagés de certains. Mais ces échanges ont été indéniablement constructifs et de l’avis de tous, élèves et enseignants, une réelle satisfaction d’avoir pu participer à ce temps de sensibilisation et de prévention à renouveler avec d’autres classes.
Une démarche jugée “essentielle” pour tous!